You are currently viewing Détox numérique : sevrage à la cyberdépendance

Détox numérique : sevrage à la cyberdépendance

Êtes-vous atteint du syndrome de FOMO (Fears of Missing Out) ? Si vous angoissez rien qu’à l’idée de passer un week-end sans WiFi ni 4G. Si vous consultez constamment et de manière frénétique votre fil d’actualité Facebook, LinkedIn & Co, alors il y a de grande chance que vous en soyez victime! Cette phobie d’être « hors connexion » s’explique en partie par une « pression sociale à la connexion perpétuelle ». Celle-ci requiert parfois que vous deviez vous justifier auprès de vos proches ou de vos collèges de ne pas vous être connecté. Dans ce contexte, le sevrage à la cyberdépendance apparaît être une épreuve certes douloureuse, mais bénéfique sur le long terme. Voici quelques conseils pour réussir votre déconnexion !

Prise de conscience de sa dépendance

La prise de conscience de l’existence d’un problème constitue la première étape du sevrage. A ce stade, l’essentiel est surtout de s’éduquer !

Il convient de s’informer sur les effets nuisibles qu’engendre un accès illimité et une exposition sans discernement aux technologies sans fil. Plusieurs résultats de recherches ont montré que ces derniers peuvent être la cause de dépendances numériques ou de maladies physiques dues à l’exposition aux radiations sans fil qui sont de plus en plus fréquentes. Il s’avère ainsi important d’être conscient des risques sanitaires et de leur impact sur vos habitudes et comportements. De ce fait, vous serez à même d’agir en connaissance de cause afin de prendre les précautions qui vous seront nécessaires.

Se motiver !

Afin de se motiver à faire une désintoxication numérique vous devez d’abord vous rappeler toutes les bonnes raisons de le faire ! Nous vous en avons listé quelques unes: 
  • Avoir un équilibre entre votre vie professionnelle et vie privée
  • Afin de vous ressourcer, de prendre du recul en vous recentrant sur l’essentiel
  • Pour vous aménager un espace pour réfléchir en profondeur, vous connecter à vous-même et aux personnes qui vous entourent
  • Se rendre moins dépendant de vos androïdes, des médias sociaux et de vos flux de mails
  • Pour être plus productif

Des objectifs de départ réalistes

Pour ne pas vous décourager d’entrée de jeu, fixez-vous des objectifs qui soient facilement atteignables. Pour cela vous pouvez commencer par vous faire une liste concernant vos mails, notifications, alertes et moments passés sur votre fil d’actualité. Vous pouvez définir des restrictions horaires concernant votre “connexion”. Pendant cette période vous pourrez établir des activités pour vous occuper l’esprit et éviter de craquer. Ça pourrait être lire ces livres que vous n’avez jamais eut l’occasion d’ouvrir par manque de temps ! Organiser votre chez-vous, faire des travaux manuels, vous relaxer, méditer ou bien exercer une activité artistique.

Utiliser des applis « anti-applis »

Cela va peut être paraître paradoxal mais sachez que vous pourrez combattre le mal par le mal grâce à des applications “anti-applis”. Celles-ci vous permettront de ne plus vous laisser submerger par des dizaines de notifications, d’alertes mails ou flux d’informations. Vous pourrez ainsi jouir d’un décrochage périodique afin de vous recentrer sur ce qui vous est essentiel ! Ci-dessous, 3 applications pour vous épauler dans cette démarche:

1. Space

Autrefois appelée Breakfree, elle est disponible sur Android et IOS. Elle permet de vous faire un résumé avec des statistiques concernant votre temps passé par application ou bien encore concernant l’évolution du temps de déconnexion. En somme, Space vous met à votre disposition un bilan concernant vos écarts numériques. Vous aurez également la possibilité de faire votre “sevrage digital” en groupe. En effet, vous pouvez synchroniser votre appli avec celles d’autres utilisateurs, vous pourrez ainsi vous lancer mutuellement des défis.

2. OffTime

Offtime vous offre, tout comme Space, des statistiques concernant le nombre d’heures passées sur votre appareil, vos applis, du nombre de SMS envoyés etc. L’appli va vous permettre d’identifier les éléments/activités pour lesquelles vous passez ou perdez le plus de temps. Vous allez ainsi pouvoir filtrer, sur une période donnée, tout flux d’informations pouvant vous parvenir, vous déconnectant ainsi de manière personnalisée. Vous décidez à quel moment et comment vos fonctionnalités doivent être activées.

3. Flipd 

Pour les plus téméraires, l’application Flipd ! Celle-ci a pour mission de vous éloigner le plus possible de toutes distractions et de contrôler l’utilisation excessive de votre téléphone mobile. Flipd vous permet de verrouiller votre téléphone pour vous interdire l’accès à vos applications et appels, sauf en cas d’urgence. Une fois lancée, il vous est impossible de revenir en arrière ! L’appli vous offre également des réductions chez leurs partenaires (magasins, restaurants, cinémas). Vous pourrez également synchroniser vos sessions à celles d’autres comptes utilisateurs afin de vous motiver en groupe !

Des séjours pour décrocher

De nombreux acteurs de l’hôtellerie et du bien être, hôtels, centres de thalasso ou bien encore les spas, proposent des séjours “digital detox”. Ils vous mettent à disposition des chambres sans Wi-Fi, des bains détentes, des massages, de la sophrologie ou encore des exercices de respiration. L’idée est de mettre en veille vos outils digitaux pour vous permettre de vous reconnecter avec vous-même ou bien avec votre famille.

Se reconnecter à la nature

Pour mener à bien votre détox digitale, vous pouvez opter pour des “retraites de détox numérique”. Ces retraites sont actuellement en vogue auprès d’entreprises ultra-connectées de la Silicon Valley. A défaut de vous connecter à vos appareils vous pourrez vous reconnecter à la nature. A ce titre vous pourrez effectuer des randonnées en pleine fôret, faire des balades en pleine campagne ou bien même effectuer des promenades dans un parc. Pour accompagner votre retraite numérique vous pourrez également vous mettre à l’exercice physique !

Rencontrez vos amis (pour de vrai !)

Tout est dans le titre ! 😉😁

Et vous, seriez-vous capable de commencer une détox numérique ?

Cliquez sur le bouton « Sources » pour les afficher:
https://madame.lefigaro.fr/bien-etre/podcast-madame-figaro-happiness-therapy-10-conseils-pour-reussir-sa-digitale-detox-et-enfin-salleger-100119-162933https://medium.com/s/story/how-do-we-stop-technology-addiction-c0c081b8c970https://www.nst.com.my/opinion/letters/2019/03/473855/beware-digital-addiction
Sources

Laisser un commentaire